Sunday, September 28, 2008

Votera, votera pas ?



Ha! Ha ! Ha! C'est le temps des bouffons en cravate ! Eh oui, l'éternel retour des «faces lettes» sur les poteaux de téléphone, comme disait un sympathique mendiant rue St-Denis. Le temps des élections!
Face à l'imminence d'un gouvernement conservateur majoritaire, les syndicats et «organismes sociaux» du Québec lancent un appel au vote stratégique (ce qui, si on lit entre les lignes, se résume à voter pour le Bloc...), les Libéraux s'écroulent, le NPD gagne du terrain, le Bloc se maintien de peine et de misère...bref ça craint ! Pas d'appel massif à l'abstention comme en 2007 de la part des groupes libertaires et marxistes non-électoralistes ( manque temps et de motivation obligent j'ai l'impression), à part une affiche de la NEFAC et un texte du PCR, d'après ce que j'ai pu voir.

Bien que je soie d'accord avec le principe de l'abstention comme refus symbolique d'abdiquer son pouvoir au système de représentation libéral, je commence à me demander si, cette fois, un vote stratégique ne serait pas de mise...je m'explique. Dans mon comté (Papineau), la députée en place est Vivian Barbot du Bloc, femme d'origine haïtienne, ex-présidente de la Fédération des Femmes du Qc. Aux dernières élections, elle a battu nul autre que l'ex-ministre libéral Pierre Pettigrew par seulement 1000 votes. Et devinez qui pointe sa jolie binette pour reconquérir ce comté au profit des Rouges ? Justin Trudeau, le fils à papa ! Prêt à tout pour ne pas laisser ce petit connard aller fignoler au Parlement canayen, j'envisage l'impensable, voter pour le Bloc québécois !

Évidemment, avec notre système électoral pourri, même pour une démocratie parlementaire, seul le vainqueur compte dans chaque comté, le reste des votes n'ayant pas d'autre effet que de garnir un peu plus les coffres des partis « importants » selon leur score total. Bref, si je veux barrer la voie à Trudeau Jr, je n'ai d'autre choix que de voter pour le seul parti qui ait une chance de le battre (dans mon comté, les Conservateurs et le NPD sont moribonds, mais on s'attend à une campagne canon de la part du PCC-ML haha!).

Pour ce qui est de ma «transgression» du principe libertaire abstentionniste, j'aimerais remettre les choses en perspective, notamment en soulignant que les anars eux-mêmes ne l'ont pas toujours respecté. En effet, la victoire du Front populaire (coalition de partis de gauche relativement hostile à la CNT-FAI anarchiste) de 1936 en Espagne fut en grande partie l'oeuvre du vote anarchiste, contrairement à l'élection précédente lors de laquelle ils s'étaient massivement abstenus pour se venger de la répression que le gouvernement républicain leur avait fait subir, pavant ainsi la voie à un gouvernement de droite encore plus répressif.

Je ne prétend pas que le «vote stratégique» est une solution en soi, pas plus d'ailleurs que ne l'est l'abstention. C'est pas ce qu'on fait avec notre vote qui importe, c'est ce qu'on fait au-delà...

1 comment:

Comité du 8 oct rév said...

Bonjour, je vois que vous avez repris en image l iconographie 68-arde Dans ce cas vous serez p-e interesse a particpiper a l evenement qui marquera le 40e anniversaire des occupation de 68 dans les cegep le 8 octobre prochain:

http://www.cmaq.net/node/31039


Ce sera une occasion de remettre le theme de la revolution sur le tapis et de confronter des idees